Demain, dès l'aube...

     Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,

     Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.

     J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.

     Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

     Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,

     Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,

     Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,

     Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

     Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,

     Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,

     Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe

     Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

___3Demain, dès l’aube... est l’un des plus célèbres poèmes de l’auteur français Victor Hugo, publié en 1856 dans le recueil Les Contemplations. Le poème est écrit pour commémorer la mort de sa fille aînée Léopoldine, qui est non seulement le témoignage de l’amour ardent de ses parents, mais aussi la favorite de son père.

Léopoldine est décédée une mort triste. Un jour, Léopoldine et son mari, les jeunes mariés, sont allés canoter sur la Seine. Tout à coup, un vent violent s’est levé, balançant leur barque. Puis ils sont tombés dans l’eau tous les deux. Heureusement, son mari a été sauvé par un passant. A peine ce jeune homme a-t-il repris conscience qu’il s’est jeté à nouveau dans le fleuve pour sauver sa femme, qui ne savait point nager. Malheureusement, les jeunes mariés se sont noyés à cause des vagues déferlantes, disparaissant aux yeux de la foule.

p_large_gWqi_02050003ca582d12Ce n’était que cinq jour plus tard que Hugo a reçu cette nouvelle déchirante en lisant le journal. Il est immédiatement tombé dans le désespoir indicible, éclatant en amers sanglots. Plus tard, Hugo a écrit beaucoup de poèmes pour commémorer sa fille, dont celui-ci, le plus émouvant et le plus apprécié.

Dans ce poème, Hugo s’imagine partir le lendemain dès l’aube pour fleurir la tombe de sa fille. Il précipiterait sa marche, par monts et par vaux, sans se laisser distraire par son environnement ni rester en route. Il désirait arriver le plus tôt possible à la tombe de sa fille, et enfin, il y parviendrait au crépuscule. Là, il lui offrait un bouquet de fleurs, qui représente son affection paternelle pour sa fille et la nostalgie d’elle.

___2

.

___

.